Avant de publier notre récapitulatif de Pâques, je vais faire une petite incursion dans notre prochaine thématique : les petites bêtes. En effet, c’est aussi le thème choisi par Maman sur le fil pour son rendez-vous mensuel. Alors il n’était pas question de rater cette occasion de vous présenter une collection de livres qui tient une place importante à la maison. C’est l’une de nos préférées et également l’une des premières que mes chatons ont découvertes. Il s’agit des « Drôles de petites bêtes » du très talentueux Antoon Krings, édités chez Gallimard Jeunesse.

Résumé

De l’abeille à la fourmi, en passant par l’escargot et le hérisson, l’auteur nous invite à suivre les aventures de drôles de petites bêtes qui peuplent nos jardins.

Notre avis 

Ce n’est pas moins de 66 livres que compte la collection aujourd’hui. Et cela sans parler de tous les dérivés. Avec nos trois petits ouvrages nous sommes donc loin de tous les avoir. Cependant, nous avons du en lire une vingtaine en provenance de notre bibliothèque (tout ceux qui étaient disponibles je pense). Ce sont les premiers personnages auxquels mes puces se sont attachées. Il faut dire qu’avec leurs drôles de noms (Margot l’escargot, Belle la coccinelle ou encore Camille la chenille) et leur caractère bien marqué, ils captivent facilement les plus petits. Les préférés de mes puces restent Mireille l’abeille et Léon le bourdon qui sont les premiers qu’elles ont découvert.

Je pense que l’une des raisons pour lesquelles cette collection fonctionne auprès de nos enfants tient au fait que ces animaux existent vraiment. Invisibles à nos yeux, ils vivent pourtant d’incroyables aventures dans nos jardins, sans même que nous nous en apercevions. C’est en tout cas la proposition d’Antoon Krings, grand artiste qui écrit et illustre ces œuvres.

Et le terme d’œuvre n’est pas utilisé à la légère ici car ces dessins sont tout simplement splendides. Tellement beaux qu’ils ont été exposés au musée des Arts Décoratifs de Paris, il y a un an maintenant (nous nous sommes d’ailleurs empressés de voir cette exposition très bien faite, mais ça c’est une autre histoire !). C’est vous dire à quel point les illustrations de ces ouvrages sont belles.

Mais de beaux dessins ne suffisent pas à rendre un livre passionnant. Il faut aussi de bonnes histoires et le contrat est, une fois encore, rempli. Parfois attachantes, parfois énervantes, parfois joyeuses ou tristes, ces petites bêtes nous font passer par mille émotions. Et si cela ne suffit pas à nous convaincre, il y a également de belles valeurs qui ressortent de ces textes.

Je trouve également joli de remettre à l’honneur ces petites bêtes qui sont parfois malaimées dans notre vie quotidienne (le moustique, le cafard ou le pou ne sont vraiment pas des animaux que l’on aime avoir chez soi, il faut bien l’avouer) mais qui restent des êtres vivants malgré tout.

En conclusion, ces livres sont, à nos yeux, des indispensables à avoir dans sa bibliothèque ou au minimum à lire une fois. Et si vous commencez, vous ne pourrez plus vous arrêter ! En tout cas c’est ce qui nous est arrivé.

Série des « Drôles de petites bêtes »
Antoon Krings
Edition Gallimard Jeunesse
Collection Giboulées
A partir de 3 ans (mais mes puces ont commencé bien avant)