Voici un jeu que les chatons ont reçu pour leur anniversaire et qui a trouvé sa place dans notre thématique d’Halloween puisqu’il parle des cauchemars.

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, voici les différentes règles et notre avis.

Le matériel

Le but du jeu

Remplir son plateau de rêves. Pour cela, il faut réussir à recouvrir totalement les cauchemars par des doudous.

Déroulement du jeu

Partie classique

Les joueurs jouent à tour de rôle. Celui qui commence le tour a l’oreiller près de lui et retourne une carte « cauchemar ». Il choisit alors un doudou qu’il pense être suffisamment grand pour recouvrir le cauchemar et le pose sur son plateau. Puis, chacun des autres joueurs choisit un doudou à son tour pour le poser également sur son plateau. Une fois que tous les joueurs ont choisi, on essaye de placer les doudous au-dessus du cauchemar pour voir si celui-ci est totalement recouvert. Si c’est le cas, le joueur gagne le même nombre de jetons « rêve » que d’étoiles dessinées sur son doudou. Sinon, pas de rêve !
Puis, c’est le joueur suivant qui commence et on répète cette opération jusqu’à ce que l’un des joueurs ait rempli son plateau.

Variante « Bonne nuit les petits » (jeu coopératif à partir de 3 ans)

Pour cette version, il ne faut prendre qu’une partie des cartes « cauchemar ». Leur niveau de difficulté est indiqué au dos de chaque carte en fonction de la phase de la lune représentée. Il ne faut donc choisir qu’une phase pour ce jeu.

Une carte « cauchemar » est placée au milieu des doudous. Un joueur indique quel doudou il choisirait pour recouvrir la carte « cauchemar ». Les autres joueurs donnent leur avis et tous se mettent d’accord sur un doudou. Si celui-ci recouvre le cauchemar, la carte « cauchemar » et la tuile « doudou » sont mises de côté et on passe à un autre cauchemar. Si le doudou ne recouvre pas le cauchemar, la partie est immédiatement perdue. Le but est d’éliminer les 8 cauchemars.

Variante « Nuit agitée » (à partir de 6 ans)

Cette version se joue de la même manière que la version de base mais une fois que le premier joueur a récupéré sa tuile « doudou », les autres doivent attraper la leur le plus vite possible.

Notre avis

Ce jeu a gagné l’As d’or 2020 dans la catégorie des jeux pour enfants face à « La vallée des vikings » (Haba), « Roulapik » (Gigamic) et « Yum Yum Island » (de Space Cow également). Il n’y avait donc pas n’importe quel jeu ou n’importe quel éditeur en face ! Et on comprend rapidement le choix du jury …

D’abord, le principe est super : permettre à l’enfant de chasser les vilains cauchemars grâce à son objet favori : le doudou. Et pour cela, il faut avoir l’œil et évaluer justement la taille du cauchemar présenté, pour pouvoir trouver le doudou qui sera assez grand pour le recouvrir, mais pas trop grand non plus pour pouvoir gagner un maximum de jetons « rêve ». Car plus les doudous sont petits, plus ils rapportent de rêves. Il ne s’agit donc pas de se jeter sur le doudou le plus gros mais bien de réfléchir et parfois de prendre quelques risques.

Ensuite, le jeu est très beau visuellement. Les illustrations sont douces et invitent déjà à la rêverie.

L’autre bonne idée de ce jeu est d’avoir illustré chaque jeton « rêve » avec une image différente (et recto/verso). Une fois le plateau rempli, le joueur peut donc raconter une histoire en s’inspirant de toutes les images qui le composent. Non seulement l’enfant travaille son imaginaire sans s’en rendre compte, mais en plus il se met de belles images en tête (histoire de passer une bonne nuit).

Enfin, les variantes sont très intéressantes. La variante pour les 6 ans et plus (que nous n’avons pas encore testée) nous permettra d’ajouter un peu de rapidité et j’entends déjà les rires que ces parties déclencheront.

En conclusion, c’est un jeu sur un sujet sensible pour les enfants (qui permet donc d’en parler et de dédramatiser), avec de très belles illustrations et qui développe plusieurs compétences chez les plus petits (évaluation d’une taille, dénombrement, développement de l’imagination…). Il a donc de nombreuses qualités, confirmées par le succès qu’il remporte à la maison. Nous surveillerons d’ailleurs de très près son éditeur qui s’est retrouvé nominé à l’as d’or 2020 avec ces deux tous premiers jeux !

Attrape rêves
Space Cow
A partir de 3 ans
2 à 4 joueurs

Prix : 20 € environ