Cela fait maintenant 3 semaines que nous avons repris nos randonnées hebdomadaires et nous avons pu constater que les dernières n’avaient présentées aucune difficulté pour les chatons. Il était donc temps d’augmenter les distances !
Pour cette nouvelle balade nous avons choisi de nous rendre à Châtenay-Malabry, à l’Arboretum de la Vallée aux Loups pour près de 3 km de marche.

Informations générales

Distance parcourue : 2,8 km

Durée avec enfants : 2h30 (sans compter la pause de près d’1h pour le pique-nique).
Indiquée 50 min pour un marcheur moyen et sans enfants.

Age des enfants : 3 ans

Parking : il y a un parking situé au 140 avenue Jean Jaurès à Châtenay-Malabry. C’est le parking de l’Arboretum.
Attention il est ouvert de 10h à 19h d’avril à septembre (horaires d’ouverture du parc). Les horaires sont à vérifier ici.
Nous nous y sommes déjà rendus deux fois et nous avons constaté que l’arboretum est très fréquenté (à juste titre). Lorsqu’il fait beau, le parking est plein à 10h30. Attention donc à ne pas arriver trop tard.
Lorsque le temps est un peu couvert (comme aujourd’hui), le parc est beaucoup moins fréquenté. Nous n’avons eu aucune difficulté pour nous garer (nous sommes arrivés vers 10h15) et lorsque nous avons retrouvé la voiture à 14h il y avait encore beaucoup de places disponibles.

Information importante : il est interdit de pique-niquer dans l’arboretum ou dans l’Ile Verte. Mais au moment du passage entre les deux parcs (2 fois dans la randonnée donc) vous pouvez manger dans le parc boisé.

Cartes et parcours

Je ne vais pas m’étendre sur cette partie de l’article pour cette fois car la totalité de la randonnée est disponible ici. Ce site donne également toutes les informations pratiques.

Les points d’intérêts en photos

Dès le départ de la randonnée, nous croisons deux arbres magnifiques. Le premier est un noyer du Caucase.

Derrière, se cache un second arbre dont je ne connais malheureusement pas le nom (si quelqu’un ici est amateur et possède cette information, qu’il n’hésite pas à se manifester 😊 ).

Nous atteignons ensuite très rapidement le majestueux cèdre bleu pleureur de l’Atlas.

Ensuite, nous arrivons près d’un étang. Le paysage est absolument magnifique !

Après une petite pause photo pour observer une ancienne glacière se trouvant près d’une mini-cascade, nous poursuivons la balade et atteignons une cabane.

La randonnée sort de l’arboretum pour passer dans l’Ile Verte, autre parc absolument magnifique.

Nous y verrons une maison inhabitée, une cour pavée avec fontaine, un puit et une bambouseraie. La balade est courte ici mais nous prenons notre temps car le lieu est splendide.

Nous ressortons ensuite de l’Ile Verte pour rejoindre l’arboretum. Pour cela, passage par le parc boisé qui permet de faire une pause déjeuner.

Retour à l’arboretum en passant par la maison de Chateaubriand qui se visite.

Nous entamons la dernière partie de la randonnée. Première arrêt obligatoire avec les chatons : le parc à moutons. 2 moutons étaient présents aujourd’hui et ils avaient de quoi grignoter !

Nous repassons alors près de l’étang du début de la randonnée avec une autre vision de ce lieu.

Nous rejoignons ensuite la collection de bonsaïs en passant par un joli bâtiment.

Nous n’avons malheureusement pas pu voir les bonsaïs car ils sont sous serre et elle était fermée aujourd’hui (probablement à cause du COVID).

Après quelques minutes supplémentaires de marche nous nous retrouvons au parking.

La boucle est bouclée.

Notre avis sur cette randonnée

L’arboretum est absolument superbe ! Comme vous pouvez le constater sur les images, le temps était loin d’être parfait aujourd’hui mais nous ne regrettons pas d’avoir fait la balade avec les nuages car le parc était bien moins fréquenté que pour notre première visite où le soleil nous avait suivi toute la matinée. C’est un petit sacrifice pour avoir un peu de calme. Et finalement cela n’enlève rien à la beauté de l’endroit.

Coup de cœur également pour l’Ile Verte, magnifique escale de cette balade.

Pour finir, cette randonnée présente de nombreux avantages avec les enfants. D’abord, il n’y a quasiment pas de dénivelé et les lieux permettent aux petits de courir tant qu’ils le veulent (sauf à quelques endroits comme près de l’étang par exemple).
Ensuite, la balade est tellement riche en découvertes (arbres, fleurs, animaux, étang, bâtiments…) que les petits ne s’ennuient jamais.
Enfin, les lieux sont propices aux jeux. Parfois nous avons pu jouer dans de grandes étendues d’herbe, parfois au milieu des bambous. Parfois nous nous sommes cachés au détour d’un sentier ou au milieu des arbres…

En conclusion, tout le monde a passé une superbe matinée et nous prévoyons déjà de revenir pour voir les bonsaïs et pourquoi pas visiter la maison de Chateaubriand…

C’est vraiment notre plus belle randonnée depuis le déconfinement et même avant.

Petite photo bonus pour terminer sur une note de douceur :