Après la carte réalisée pour leur grand-mère, mes puces ont fait celle de leur arrière grand-mère. Pour cela, elles ont utilisé une toute autre technique, bien connue, et que l’on retrouve sur de nombreux blogs : les empreintes de cœur réalisés à l’aide d’un rouleau de papier toilette.

Le matériel utilisé (par enfant) :

  • 1 feuille épaisse A4 blanche
  • 2 rouleaux de papier toilette
  • Gouache (j’utilise celle de chez Giotto Bébé parce que je trouve qu’elle part vraiment bien que ce soit sur la peau, sur les vêtements ou sur la table. Vous pouvez en trouver ici).
  • Masking tape
  • Stylos
  • Colle

Les différentes étapes :

Le travail de maman et/ou papa en amont :

1 – Préparer les différentes couleurs de peinture: j’ai choisi de préparer 3 couleurs pour chaque fille et de rester dans des tons de rouge et de rose. Bien évidemment, à chacun de choisir ses couleurs.

2 – Donner une forme de cœur au rouleau de papier toilette.

Au tour des enfants :

3 – Plonger le rouleau de papier toilette dans la peinture et faire les empreintes de cœur sur la feuille blanche (pour éviter de mélanger les couleurs, utiliser plusieurs rouleaux et les 2 côtés de chaque rouleau).

On termine ensemble :

4 – Faire un cadre au masking tape autour de la feuille.

5 – Plier la feuille en deux pour en faire une carte.

6 – Coller une petite photo à l’intérieur de la carte.

7 – Ecrire « Bonne fête » et le prénom de l’enfant.

Les compétences travaillées :

Cette activité permet surtout de travailler la motricité en utilisant le rouleau de papier toilette comme un tampon. C’est d’ailleurs plus difficile qu’on ne le pense pour des petits car il faut que le rouleau garde la forme de cœur tout au long de l’activité.

Comme pour chaque activité où il faut écrire, j’ai fait le modèle à mes puces qui sont repassées dessus, ce qui permet de travailler la tenue du stylo et le graphisme. Et nous révisons à chaque fois le nom des lettres (parfois même leur son).

Ce que nous retenons :

Comme sur de nombreuses activités, j’ai pu constater que mes puces ne réagissent pas de la même manière. Ici, il est très clair que l’une de mes filles y a passé beaucoup moins de temps que l’autre (ne me dites pas que vous ne l’avez pas remarqué, je ne vous croirais pas !).

Ce qui me surprend à chaque fois c’est que leurs tempéraments s’inversent régulièrement. Il y a encore quelques mois, Miss Lili adorait passer beaucoup de temps sur chaque activité alors que Little D. se lassait très vite. Mais aujourd’hui, c’est Little D. qui montre énormément de patience et qui s’applique (et cela dans chaque domaine : coloriage, peinture, écriture…) alors que Miss Lili est plus facilement distraite.

Je pense que chacun sait pertinemment maintenant que chaque enfant évolue à son rythme et qu’il peut être passionné par une activité un jour et s’en désintéresser totalement le jour suivant. En tout cas, nous en avons une belle illustration ici. Et ce qui est drôle c’est que pour le moment, mes puces ne sont jamais synchronisées. Elles sont toujours en miroir si j’ose dire (pour de vraies jumelles je pense que c’est le terme tout trouvé).

En conclusion :

Une activité toute simple qui a beaucoup plu à mes filles car c’était la première fois qu’elles peignaient avec des rouleaux de papier toilette. Elles adorent découvrir de nouvelles manières de peindre. Et celle-ci a eu du succès !

En bonus, quelques images de ce qu’il s’est passé une fois la carte terminée :