Ça y est ! Les vacances sont enfin là ! Alors, pour les adeptes des cahiers de vacances (dont nous faisons partie avec mes puces), je vous présente ici les deux que nous avons utilisés l’année dernière. Les cahiers « Tchoupi » avaient été offerts par ma soeur et le cahier « Moi, je progresse ! » était proposé en partenariat avec leur école donc j’en ai profité pour le tester.

Petite précision : ce sont les cahiers de vacances de l’année dernière car cette année elles ont des cahiers de la moyenne à la grande section.

1 – Mon Tchoupi vacances

Bon, ça c’est vraiment le cahier de vacances qui plait aux chatons ! À cette moment là, elles adoraient ce petit personnage. Et, même si je ne suis pas vraiment fan des franchises, il faut avouer que ce cahier, édité chez Nathan, est plutôt bien fait.

Les points positifs

  • Il couvre bien les différentes matières proposées aux élèves de maternelle : lecture, graphisme, maths et « explorer le monde ».
  • Il propose des activités manuelles en plus. C’est toujours agréable d’avoir quelques idées d’activités pour pouvoir occuper les grandes vacances qui peuvent sembler longues pour certains enfants, surtout si on ne part pas.
  • L’alternance des différentes matières : à chaque fois, on alterne entre lecture, graphisme, maths et « explorer le monde ». Cela permet de varier les plaisirs et même de faire plusieurs pages sur une journée sans se lasser.
  • Les activités proposées sont relativement courtes. On peut y voir un avantage ou un inconvénient. Je trouve qu’à cet âge c’est plutôt une bonne chose. Les enfants ont tendance à s’ennuyer rapidement si l’activité est trop longue.
  • Beaucoup d’autocollants : c’est l’une des activités favorites de mes puces, alors c’est un indispensable dans les cahiers de vacances.
  • Pour chaque page, les objectifs pédagogiques sont bien indiqués et un petit conseil est donné pour les parents.

Les petits –

  • Le nombre de page : 27. Je trouve que c’est un peu léger. En règle général il ne tient clairement pas toutes les vacances. Bon, finalement nous sommes pas mal partis cette année là donc il aura été au bout du mois d’août, mais un cahier un peu plus épais aurait été le bienvenu.
  • La facilité des exercices : les chatons les ont réalisés sans aucune difficulté. C’était presque trop facile pour elles. Après, ce point est à nuancer car le but de ces cahiers n’est pas non plus de mettre les enfants en position d’échec. C’est juste que nous aurions aimé un peu plus de challenge.

2 – Moi, je progresse !

Voilà un cahier de vacances que j’ai découvert grâce à l’école de mes puces. Je ne connaissais pas du tout mais c’est une très belle surprise.

Les points positifs

  • Le cahier a été conçu par des enseignants et est édité par les éditions SEDRAP (Société d’Édition et de Diffusion pour la recherche et l’Action Pédagogique). Ils éditent notamment des manuels scolaires et des outils à destination des enseignants. C’est donc un gage de qualité à mes yeux.
  • La qualité des exercices proposés : avec ce cahier, on approfondi vraiment les différentes notions vu en petite section. On ne fait pas que revoir des choses que les enfants connaissent déjà. Le but est bien de les préparer à la moyenne section.
  • La part belle donnée à l’oral : en maternelle, l’oral a une importance capitale et les auteurs de ce cahier ont vraiment su lui laisser une grande place en donnant, à chaque page, des conseils aux parents pour réaliser les différentes activités proposées et établir un véritable échange avec l’enfant (notamment dans la partie lecture où les enfants doivent faire des suppositions d’histoires en partant d’images ou imaginer une suite). Le parent est totalement impliqué dans chaque exercice et accompagne l’enfant à chaque fois. Cela permet un vrai moment de partage.
  • Une partie « Révisions » reprend les notions les plus importantes : les lettres (voyelles), les nombres de 1 à 5 et les formes géométriques. Les enfants peuvent s’y référer comme avec une leçon.
  • Le nombre de pages : 63. Certes, le prix est un peu plus élevé par rapport à d’autres cahiers de vacances (7,50 € contre 5,95 € pour le Tchoupi) mais si l’on compare sur le nombre de pages ou le temps passé sur chacun, celui-ci est vraiment intéressant.
  • Les illustrations colorées et adorables : c’est vraiment un joli cahier de vacances, qui donne envie de se plonger dedans.

Les petits –

  • Le classement des pages par matière : j’aime proposer à mes puces des activités variées et elles sont toujours demandeuses pour faire plusieurs pages. Mais, dans ce cas, je préfère changer de matière. Je ne peux donc pas suivre le cahier page après page. Il faut aller chercher à chaque fois la dernière page que nous avons faite en graphisme, en maths ou en lecture.
  • Il manque une partie « Explorer le monde » même s’il est souvent proposé aux parents (dans les conseils) d’aller plus loin en cherchant des informations sur certaines notions, notamment dans cette matière.

Conclusion

Vraiment l’association idéale je trouve lorsque l’on aime les cahiers de vacances : un très ludique avec un personnage bien connu de mes puces et qu’elles auraient pu choisir elles-même, et un autre axé sur les apprentissages, permettant un vrai moment en tête à tête avec chacune, des échanges intéressants et une véritable progression. C’est pour cela que cette année je repars sur une formule similaire avec un cahier choisi par mes puces et le « Moi je progresse : de la moyenne à la grande section ». Elles ont déjà choisi le leur : je me retrouve donc forcément avec un « Reine des Neiges » et (bien plus étrange car elles ne connaissent pas) avec un « Miraculous ». Nous allons commencer par ceux-là pour faire un vrai break avec l’école (même si elles ne perçoivent pas cela comme du travail) puis je prendrai les deux autres lorsque nous aurons fini les premiers.